• Rien ne va plus - Homo Festivus est grippé. Mais l'offre d'agonies excède terriblement la demande

    Quels trouble-fête, ces porcs.

    La rumeur, grande spécialité de tous les téléphones arabes dont Internet, demandez à la Halde si j'y suis en usant de cette image populaire, indique que - grand malheur - le festival de Glastonbury serait en voie d'être annulé parce qu'il est trop acrobatique de se déhancher sur Bruce Springsteen, Blur, White Lies, Lily Allen et Neil Young avec un masque antiseptique.

    J'en profite pour partager les nouvelles rares de l'Amiral, marin toujours devant l'Eternel, ami caustique et parole rare. Et je tronque l'interpersonnalité :

    "Je survis à tout et même aux fins du monde : Hadopi, équipe de France de football, pirates en Somalie, pandémies de grippes variées, croissance zéro, Kerviel et Madoff, Livret A à 1,75%, plus d’un million de chômeurs supplémentaires cette année, Nicolas, l’astéroïde géant - j’ai relu Tintin -, la peste noire, que sais-je encore ?… Ces temps-ci, les apocalypses ne manquent pas. Sans compter que 33 millions de doses de Tamiflu et 700 millions de masques à écouler, ça ne va pas servir à nous faire avaler la crise, alors il va bien falloir qu’on nous trouve un tas de chaos pour liquider le stock… et vite !

    L’offre d’agonies excède terriblement la demande. C’est un constat bien pénible. Rien qu’en virus mutants, en grippes… L’aviaire m’avait déjà obligé à renoncer au Canard WC sous peine de contamination par cuvette. La mexico-porcine sonne le glas des Mariachis et de mes parties de pétanque estivales - sans cochonnet quel intérêt ?

    Et puis, je me pose des questions, je taraude. Est-ce que cette maladie touche tous les cochons ? J’en frémis ! Parce qu’épier des mies, j’avoue que ça m’est arrivé, de temps à autre, mais sans aller jusqu’à les pendre… tout de même !

    Tiens ! À quand la grippe du couillon ? Une véritable pandémie celle-ci, à coup sûr, dégâts énormes... l’atroce champignon... millions de morts... pandémonium... Tamiflu mon amour, pensez... Mais quelle joie pour les rescapés !"


  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Mai 2009 à 12:36
    Il..
    ..écrit bien cet Amiral. Bel humour noir ! Pour la grippe porcine les gens pensent se protéger avec leur masque, alors qu'en réalité on leur donne un masque pour protéger les autres, les gens ne veulent pas changer leurs habitudes et c'est pour cela que ce virus va s'étendre..cool... Sinon Cosmic, je ne sais pas si tu te souviens de moi mais c'est "Lou", j'ai encore une fois changé de blogg..pour le plaisir^^ A bientot j'espère
    2
    Vendredi 8 Mai 2009 à 22:55
    Hey Lou
    Bien sûr que je me souviens de toi ! Je souhaitais te le dire sur ton blog, mais mon navigateur a planté (peut-être y as-tu inséré beaucoup de vidéos ?). Une crêpe ? Pur sucre, alors :o)
    3
    Jeudi 14 Mai 2009 à 21:39
    ^^
    Non pas de vidéos, de la musique ! Ou une crêpe au chocolat, faut voir ^^
    4
    Jeudi 23 Juillet 2009 à 15:54
    @ chui1crepe
    De la musique, oui... Je viens de pacser Bach et Chopin: http://spicilege.eklablog.com/article-121850-il-faut-pacser-bach-et-chopin.html
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :