• Lui, lui, lui, elle et Vous


    - Je dis qu'il est élitiste de considérer que les candidats de la Starac et de la Nouvelle Star ne sont pas des artistes. Ils savent chanter, ils ont du talent, ils ont travaillé dur pour se faire connaître.
    - Travaillé dur pour quoi ?
    - Se faire connaître. Réussir.
    - Réussir quoi ?
    - A se faire connaître.
    - Ah.
    - Tu es jaloux parce que tu ne passes pas à la télé.
    - Tu commences à parler comme ma mère et mes tantes.
    - Je suis du peuple, je ne suis pas élitiste. Je ne prends pas les autres pour des cons. Il y a des gens très bien.
    - Oui sans doute. Mais à partir du moment où ils rentrent dans ce circuit qui fait d'eux des produits de consommation...
    - Discours d'intellectuel. Je te demande de respecter les gens individuellement, ils le méritent. Ils ont réussi.
    - Mais réussi quoi ?
    - A se faire connaître ! Où est le problème ?
    - Le problème c'est que c'est de la merde. On leur demande de faire de la merde et ils le font parce que comme le nom l'indique, ils veulent devenir des "stars".
    - Et alors ? Les Stones sont des stars ! Je m'en fous, du système, c'est une idée abstraite. Je te parle des gens, des artistes individuellement.
    - Ce ne sont pas des artistes.
    - De quel droit ? Ils savent chanter. Amel Bent, par exemple, ne me dis pas qu'elle ne sait pas chanter !
    - Qu'est-ce qu'elle a à dire avec son r'n'b de base de merde ?
    - Je te parle de devenir populaire, pas élitiste.
    - Mais Hendricks était populaire !
    - Je te parle de respecter les gens. Je ne me laisse pas embrigader, je suis lucide. J'exige simplement que tu les respectes en tant qu'artistes parce que eux aussi ont fait des concerts.
    - Mais ce sont des produits fabriqués de toutes pièces.
    - C'est ton avis, je ne le partage pas.
    - ...
    - C'est toujours pareil avec vous, les intellectuels. Vous ne faites jamais aucun effort. Vous ne savez que critiquer parce que vous êtes frustrés de ne pas être connus.

    Andy Wharol est demandé à l'accueil de l'asile. Un quart d'heure ne sera pas tout à fait suffisant.
    On demande Mr. Wharol à l'accueil. Mr. Wharol est demandé à l'accueil. Y a-t-il un Mr. Wharol dans la salle ?


  • Commentaires

    1
    misss666
    Samedi 1er Mars 2008 à 00:29
    question de goût
    Il en faut pour tous les goût, moi je n'aime ni les staracadémiciens, ni les beatles ;-) Ce ne serais pas drôle si la notion de "véritable artiste" s'imposait à tous de la même façon, ça voudrait dire qu'on aurait tous les mêmes gouts musicaux et qu'on ne pourrait pas se critiquer les uns les autres pour cela ! ^^
    2
    Samedi 1er Mars 2008 à 00:42
    Barbara ou Jimmy?
    Wharol est bien là mais le souci c'est qu'il se prend pour un autre. Bonsoir Cosmic :)
    3
    Samedi 1er Mars 2008 à 00:44
    J'ai 14 ans ce soir
    Je fulmine sans moyens, ça me désempare. MissAntéchrist, je me fous de la possibilité démocratique de critiquer ceux-ci ou ceux-là. Ce qui me désespère, c'est cet étau dont il semble impossible de s'échapper, cet étau où toutes les équivalences se valent entre elles, eh oui, c'est le nivellement non des "productions artistiques", mais pire, des équivalences s'équivalant. Si tu règnes sur l'enfer, tu devrais le savoir. C'est sans merci.
    4
    Samedi 1er Mars 2008 à 00:52
    Hendricks : Jimmy
    Je ne suis pas fan personnellement non plus du tout, la question n'est pas là. Salut Emilie. Il est trop tard, de toute façon. Je crois que c'est foutu, ce soir. Deux murs se sont fait face. Si tu estimes que les propositions d'M6 et de TF1 n'en sont pas, tu es une intellectuelle à ne pas fréquenter, tout est dit. Vive le peuple. Je ne vois pas pourquoi des musiciens qui travaillent chez eux et tournent dans des petites salles un peu partout en Europe depuis dix ans se permettent d'émettre, sinon par jalousie pure, des jugements de valeur sur les radio-crochets d'aujourd'hui parce que la variété c'est la télé et que le reste c'est de la culture bourgeoise. Mais quel bordel conceptuel !
    5
    Samedi 1er Mars 2008 à 01:00
    J'aime bien aller
    là où la question n'est pas, et d'ailleurs là je ne vais nulle part. En ce qui me concerne, je n'estime rien de TF1 et d'M6. Ce qui ne veut pas dire que je n'estime pas, ça veut juste dire que je n'estime rien.
    6
    Samedi 1er Mars 2008 à 01:04
    et je crois
    que tu mets le doigt sur un sérieux problème: même le bordel se doit d'être conceptuel.
    7
    Samedi 1er Mars 2008 à 10:20
    ahah^^
    - Travaillé dur pour quoi ? - Se faire connaître. Réussir. - Réussir quoi ? - A se faire connaître. ça, j'adore... Après y'en a toujours qui essaient de profiter du systeme pour à l'arrivée, faire ce qu'ils veulent. Tout en étant un peu controlés (ds ce milieu, être libre c dur). Mais bon. Faut savoir faire le tri quoi...
    8
    3X
    Samedi 1er Mars 2008 à 12:37
    savoir faire le tri
    il aura toujours des gens pour qui un carré blanc sur fond blanc ne veut pas dire grand choz. puis il y a le reste du monde... même si ce bout de monde est infime. suffit de croire.. non ce n'est pas une affaire de gout ni d'élites. c'est une question d'ouverture.. mais mon (notre) ouverture s'arrete à la daube pour les masses..
    9
    misss666
    Samedi 1er Mars 2008 à 13:39
    oulala ^^
    Je n'étais pas retournée sur ton blog après mon com' mais je vois bien qu'il t'a encore plus énervé, ce n'étais pas mon but! Le problème c'est que tu n'accepte pas le "mauvais gout des autres" lol pourtant tu ne peux pas interdire à des gens d'aimer la "sous culture" ! ça fait aussi partie de la liberté ! Si TF1 diffuse des programmes de merde et si ça marche c'est aussi parce que ça plait ! Avant je pensais comme toi, toutes ces "stars" qui n'était en fait que le resultat d'une bonne publicité, d'un bon "marketing", je ne pouvais pas les supporter! et j'acceptais encore moins que mes amis puissent aimer cette "merde". Mais j'ai compris que ma colère n'étais en fait qu'un abu de fierté "je sais ce qui est bon, qui est un artiste, qui doit etre écouté etc.." et de l'intolérance. Je sais ce discours là a l'air de t'inssuporter aussi ^^ Pour la question de la reussite, nous sommes tout simplement dans une société où le travail apporte de la valeur à l'individu, un "statut social" reconnu, je ne dis pas que c'est bien, je pense aussi qu'on devrait reconnaitre une personne à ses talents et non à sa position sociale, mais c'est comme ça. Tu ne le ressens pas ainsi, tu aimerais changer ça, que les gens reconnaissent les vrais "artistes" mais je ne sais pas si une vie te suffira et si tu n'arrive pas a faire bouger les choses ça va te rendre aigre. Voilà, bien sur je ne te dis là qu'un petit bout du fond de ma pensée, et je ne fais pas ça non plus pour t'énerver. Ps: l'enfer pour toi serais peut être de te retrouver coincé dans le chateau de la star ac' ;-)
    10
    Lundi 3 Mars 2008 à 06:09
    Il ne...
    Il ne devrait même pas y avoir matière à débat. Ce n'est pas une question d'ouverture mais d'éducation: le carré blanc sur fond blanc, ça s'apprend.
    11
    M1
    Lundi 3 Mars 2008 à 21:57
    Amel Bent...
    sans déconner, même la citer pour rire ça m'fait pas rire!! j'ai dit une connerie là? Cette CONversation ne peut pas se passer entre Sarko et Carla car trop intellectuelle, et sans références a des marques de luxe!
    12
    Mardi 4 Mars 2008 à 10:29
    quelq'un m'a dit
    c'est de la facilité certes! mais on aime ! bonne journée
    13
    Jeudi 6 Mars 2008 à 09:20
    @ Lujena
    Salut à toi. Ben oui c'est là que ça se pose et que tout a déjà été dit. C'est d'une tristesse, je trouve. Ça me rappelle un film de Patrice Leconte, "Tandem". Je ne sais pas si ces gens abusés, télégéniques, d'une grande naïveté, prêts à être formatés, finiront leur carrière dans l'alcool et sur des podiums dressés au milieu des allées de centres commerciaux pour animer les aires des caisses automatiques... @ 3X : Ce qui me dérange fondamentalement c'est cette question de la "réussite", cette gifle dans la tête d'un musicien qui n'a aucune envie de participer à ces "castings" (j'haborre ce mot). @ Miss666 : L'argument selon lequel les gens sont cons parce qu'ils aiment les sous-produits qu'on leur propose est irrecevable. Mais je n'ai pas le temps de développer aujourd'hui. Quant à l'aigreur, je mange des bananes pour l'éviter ;) @ Jeanphi : Hey salut ! Un plaisir de retrouver là, dis donc ! @ Maj : C'que tu manques d'humour, toi alors ;) Bise.
    14
    passager
    Jeudi 6 Mars 2008 à 12:45
    ...
    "Tu ne le ressens pas ainsi, tu aimerais changer ça, que les gens reconnaissent les vrais "artistes" mais je ne sais pas si une vie te suffira et si tu n'arrive pas a faire bouger les choses ça va te rendre aigre. Voilà, bien sur je ne te dis là qu'un petit bout du fond de ma pensée, et je ne fais pas ça non plus pour t'énerver." // Discours à proprement parler gerbant. En quoi le fait de contester est une aigreur ? Témoignage vomitif et révélateur des crétins aux bras baissés.
    15
    Building Steam
    Jeudi 6 Mars 2008 à 18:14
    Well
    Tu as de la musique dans ta boîte aux lettres. De la vraie. Celle qu'on écoute dans les pubs anciennement enfumés de Glasgow.
    16
    Dimanche 9 Mars 2008 à 14:11
    @ passager
    Merci pour ton intervention sur ce grand classique qui consiste à considérer toute critique ou interrogation comme l'expression d'une frustration ou d'une aigreur. C'est classique mais lassant. Sur ce pauvre sujet au sein d'un blog ça n'a que peu d'importance, mais quand ce traitement de faveur est réservé à d'authentiques critiques bien plus essentielles c'est exaspérant.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    17
    Dimanche 9 Mars 2008 à 14:12
    @ Building Steam
    Paralysée par une sale grippe, merci.
    18
    misss666
    Lundi 10 Mars 2008 à 14:59
    mal compris, mal exprimée ?
    Je me suis mal exprimée apparement, je ne voulais pas dire que les gens sont cons parce qu'ils aiment une culture dite "de masse" simplement que c'est ce qu'on leur propose et que pour certains, ça leur convien non pas parce que c'est une musique commerciale mais parce qu'ils l'apprécient et je ne vois pas en quoi c'est grave car je pense quand même que les gens ont suffisemment de jugement pour ne pas écouter une chanson si elle ne leur plait pas, même si celle ci est très commerciale. Sinon je ne parlais pas d'aigreur pour la contestation ! je voulais dire que ce n'est pas possible de changer les goûts de tout le monde et que si c'était normal de contester voire d'etre ulceré par ces comportements ce n'était peut-être pas la peine de s'énerver en le prennant trop à coeur, dans l'interêt du contestataire je veux dire ;-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :