• La quenelle à Dieudonné : petite précision en passant


    Ayant appris dans l'article de Cyril Bennasar et Gil Mihaely sur Causeur qu'Elisabeth Lévy a répondu au "défi" lancé par Yahia Gouasmi, président de la Fondation chiite de France, du Centre Zahra France et du Parti antisioniste, qui consistait à venir débattre à visage découvert (non voilé ?) avec Dieudonné, j'ai visionné cet entretien dans lequel l'histrion se régale, oubliant qu'il n'est pas dans un one-man-show mais qu'il a une interlocutrice.

    Incapable de lui répondre, désemparé comme l'est le roquet auquel, agacé, on finit par balancer une méchante fin de non-recevoir en se secouant le mollet, le butor clôt la discussion en invoquant les pouvoirs magiques de sa fameuse quenelle.

    Cette quenelle devenue son symbole de ralliement comme pour Henri IV son panache blanc qui, en terme de réconciliation nationale, fut quelque peu plus élégant. Enfoncer, aime-t-il à répéter, se tenant le bras jusqu'à la clavicule pour que l'on comprenne bien qu'il ne plaisante pas, le mutin. Cette quenelle qu'il rêve d'enfoncer profond dans les arcanes du "sionisme", ou dans Elisabeth Lévy, en l'occurrence.

    Il importe tout de même de lui rappeler qu'une quenelle, ce n'est pas long comme son bras et c'est spécialement mou.

    Il manque de panache, Dieudonné, décidément.


  • Commentaires

    1
    Eden
    Vendredi 15 Mai 2009 à 09:48
    salut
    Il rêve de dominer la scène et il est coupé en plein élan par une histoire juive même pas drôle, il est donc normal que ce mec s'esquinte la santé à fédérer les frustrés autour de lui.
    2
    Eden
    Vendredi 15 Mai 2009 à 09:49
    salut
    Il rêve de dominer la scène et il est coupé en plein élan par une histoire juive même pas drôle, il est donc normal que ce mec s\'esquinte la santé à fédérer les frustrés autour de lui.
    3
    Eden
    Vendredi 15 Mai 2009 à 09:50
    salut
    Merde, doublon...désolée Cosmic dancer lol !
    4
    Maquettes
    Vendredi 15 Mai 2009 à 10:19
    Ouais...
    Il me rappelle surtout le Pen dans les 80's quand TPAMP le pointait d'un doigt moralisateur à chaque fois qu'il ouvrait sa bouche puante.Tout ce qui à été obtenu,c'est l'effet inverse. Si E.Lévy veut toucher son public ce n'est pas d'un salon qu'elle pourra le faire(même pas celui de la Main d'or). Il veut lui en "mettre un coup"pour calmer son hystérie forcement féminine? C'est un discours qui parle à certains de nos concitoyens dans nos riantes citées,non? Je l'ai trouvé bien stérile ce débat. Enfin,moi,ce que j'en dis...
    5
    Vendredi 15 Mai 2009 à 13:32
    Frustration
    Ces temps-là sont révolus, Eden. L'heure de la Vérité a sonné. Le Parti Anticrétins vient de naître. Les autres peuvent aller se rhabiller. (Toujours rien reçu ?)
    6
    Vendredi 15 Mai 2009 à 13:34
    Stérilité
    Moi en tant que chef de mon parti, je vais proposer des débats où l'on pourra venir débattre de moi. Ce sera nouveau, intéressant, et, surtout, unique.
    7
    Arthur Mage
    Lundi 18 Mai 2009 à 16:18
    Pré
    Salut c'est Fouille-blabla et - parce que c'est vous et que ça me va pas mal - fier de l'être ! Juste pour vous dire que j'ai trouvé miss Levy très insuffisante dans ce débat, ainsi et par exemple lorsque Dieudonné, qui semble effaré par le fait qu'elle dise qu'il y a des juifs athées, lui demande s'il y a également des musulmans ou des bouddhistes athées et qu'elle ne répond pratiquement rien, offrant un boulevard à cette raison qui n'en est pas une sur laquelle surfe le bouffon pour le moins formellement des plus à côté de la plaque.
    8
    Arthur Mage
    Lundi 18 Mai 2009 à 16:33
    Pré
    "Pré" n'était pas le sujet de mon précédent post, même s'il est devenu celui de celui-ci. J'avais sans doute débuté d'écrire "précision" avant de trouver ça trop banal et d'oublier d'effacer le début de son écriture pour la remplacer par... "je sais pas tu sais je sais tu sais pas", qui paraît quelque peu plus original, même si d'un flou sans réelle pertinence, par exemple.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Lundi 18 Mai 2009 à 19:57
    @ Fouille-blabla
    Si ce (gentil) surnom vous agrée, permettez que je l'adopte :o) Le problème avec le discours dieudo-soralien, c'est qu'il faut au préalable en connaître sur le bout des doigt toute la "subtilité" rhétorique. L'autre problème, c'est leur propension à interrompre leur interlocuteur (ici, donc, E. Lévy) dès qu'un argument pensé peut leur être opposé. Le pire, c'est qu'ils interrompent, obligent l'autre à abandonner (ce qu'elle a fait plusieurs fois) ou à hausser le ton (ou le rire) pour pouvoir parler (ce qu'elle a fait aussi), sans toutefois parvenir à développer. Facile, ensuite, d'utiliser en contrefeux des notions qui n'ont pas pu être approfondies...
    10
    Lundi 18 Mai 2009 à 19:59
    Paranoïa
    Leur discours fonctionne exactement comme celui des grands paranoïaques. Ils focalisent sur un mot, choisissent un bout de phrase, et autour de cela développent leurs "théories" à n'en plus finir, noyant le poisson à répétition. C'est d'ailleurs ce qu'ils viennent de faire en publiant sur leurs divers sites une réponse complètement tarée à la sortie de Yahia.
    11
    Samedi 23 Mai 2009 à 14:19
    P.A.C.
    D'abord, merci d'avoir mis le lien vers mon blog musical. Concernant le Parti Anti Crétin, je serais prêt à être votre colistier. Juste une remarque: Vous auriez pu ajouter un E, ce qui aurait donné P.A.C.E., Parti Anti Crétin Européen (ça, on s'en fout), mais l'acronyme aurait évoqué la paix... Amicalement. FR.
    12
    Samedi 23 Mai 2009 à 21:52
    P.A.C.E.
    L'idée est excellente, je l'adopte. Avec joie, Rotil, soyez mon colistier.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :