• La Petite Loli aux allumettes (Typhon)

    Oui, je le concède, ce blog manque cruellement d'images. Et l'assume, fichtre, quel courage.

    En ces temps obscurs de "retour du religieux", rien ne vaut l'impertinence de Typhon, par exemple, notamment pourfendeur émérite de l'espéranto (que la contradiction se lève et s'exprime ou bien se taise).


    La petite Loli aux allumettes

    La scène est dans une rue passante

    UNE PETITE FILLE –
    Je suis une pauvre fillette
    Je gèle, J'ai vraiment très froid
    Nul ne veut de mes allumettes
    Que va-t-il advenir de moi ?

    LE CHOEUR –
    Sous cette neige tragique,
    Cette pauvre court à sa perte
    Elle est née d'un père alcoolique
    Et sa mère se nommait Berthe.

    LA PETITE FILLE –
    Une idée me vient, dans ce froid :
    Puisqu'elles sont si bien snobées
    Par ces connards de gros bourgeois
    Je vais, afin de réchauffer
    De mes mains, tous les petits doigts
    Bien faire usage du pouvoir
    Calorigène des allumettes !

    Elle frotte une allumette. Un poêle bourré apparaît.

    Le CHOEUR –
    Oh ! Jaillit une lueur d'espoir,
    Des mains glacées de la pauvrette.

    LA PETITE FILLE –
    Mais que vois-je ? Un bon poêle !
    Je ne suis plus dans la ruelle !
    Mais que vois-je ? Il est parti !
    Et je suis à nouveau transie !

    LE CHOEUR –
    Une illusion bienfaisante
    L'a un instant ravie pour mieux
    Lui rappeler que la mort lente
    L'étreint. Mais, bon sang, que fait Dieu ?

    DIEU –
    Je n'existe pas. Et d'ailleurs,
    Cette salope n'est plus vierge.
    Mets-la en veilleuse, le chœur !
    On ne gaspillera pas de cierges
    Pour elle. Si tu veux donner
    Dans le pathos, j'ai un martyr
    Qui par des lions s'est fait bouffer.

    LE CHOEUR –
    Puisque c'est comme ça, je me tire.

    LA PETITE FILLE –
    Recommençons à nous chauffer...

    Elle refrotte une allumette et un ours magique apparaît.

    Tiens donc, cette fois, pas de poêle
    Un ours mignon, sans air cruel.
    Autrement, je serais terrifiée.
    Gentil nounours, je me les pèle
    Mène-moi où je n'aurai plus
    Ni faim, ni froid, desu desu

    Ils sortent.

    UN PASSANT –
    Revenez ! S'il vous plaît ! Asseyez-vous !
    Prenez une chaise.

    Une voix d'Ours, provenant des coulisses :

    Shit, B& and V&

    THE END


  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Décembre 2009 à 09:24
    pied
    " je me tire. " Heu, oui, si j'ai écrit "j'me tire " à l'origine, c'est un problème de pieds. Comme tu l'écrit, le vers est trop long. Typhon
    2
    Jeudi 17 Décembre 2009 à 14:10
    Octosyllabe
    Je me suis permis cette licence suite à une réflexion intense sur la prononciation du "comme" et du "tire". Car sauf à adopter un fort accent sudiste, l'un et l'autre éludent leur "e" final à l'oral. N'est-il pas ?
    3
    Jeudi 17 Décembre 2009 à 19:30
    pied
    En poésie, même en vers de mirliton, un e final est muet quand il est suivi d'une voyelle et à la fin du vers. Autrement, il se prononce. Typhon
    4
    ranta
    Samedi 19 Décembre 2009 à 21:05
    de l'amitié
    Il neige et je suis enfermé...alors j'ai les crocs qui poussent et je trouve que c'est le bon moment pour rétablir des vérités, voilà ce que je viens de poster. Par morice (xxx.xxx.xxx.205) 19 décembre 19:10 morice a la sauvette : ça fait 14 ans que j’y suis... Nous dit morice en parlant de "la paix maintenant"...alors moi je dis STOP, CA SUFFIT LES MENSONGES MORICE. C'EST UN COUP DE GUEULE, UN GRAND,UN GROS QUE JE POUSSE LA POUR FAIRE CESSER TA DUPLICITE..... Tu es membre de "la paix maintenant" DEPUIS août 2008 et c'est précisément depuis cette date que tu voues une Haine jamais démentie (avec un H majuscule) à Cosmic car elle a dénoncé ta supercherie. Vois-tu, et pour l'ensemble qui va lire cepost, Cosmic est une véritable journaliste, qui plus est membre de "la paix maintenant" depuis des lustres, et à ce titre, en bonne journaliste, dispose de toutes les sources necessaires à l'exercice de ses fonctions....Et il s'avère que ton inscription fait suite à un article violemment antisémite de ta part qu'avox a retiré....Des gens comme Zalka, Forest End, Léon, Le furtif ONT DENONCE ton article, les amalgammes nauséabonds qui en étaient la teneur...En conséquence, pour sauver ta petite personne tu n'as rien trouvé de mieux de claironner ton appartenance à "la paix maintenant".....làs, c'était sans compter avec Cosmic..... Tu as eu beau jeu par la suite de dire que cet article a été publié sur cent papier....mais Castor, en bon juriste qui sait archiver, a prouvé que l'original publié sur AV et celui de cent papier avait été réécrit .....Rappelle toi, d'une loi Israëlienne qui laisse le choix aux délinquants entre purger une peine de prison ou rejoindre Tsahal, tu en as fait un article s'intitulant : "Tsahal recrute des néo nazis" morice ça suffit....
    5
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 20:45
    Mirliton
    La poétique absolue l'exigerait en effet. Or tu conviendras peut-être que prononcer "CO-MEU" et choisir "J'ME TIRE" est moins musical, moins agréable oralement et moins joli que "COM'" et "JE ME TIRE". Bon, mais si et seulement si tu insistes, je me résoudrai à notifier graphiquement l'ablation vocale du "e" muet.
    6
    Dimanche 20 Décembre 2009 à 20:46
    Vu, Ranta
    Pitoyable... Neige, froid, bises et musique :o)
    7
    Miles
    Mercredi 4 Janvier à 19:06

    custom paper writing

    Эта сцена довольно далеко от реалистического изображения действительности. Это предполагает использование новых изображений. Неизвестно, для всех нас.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :