• Burqa pour hommes : la fin d'un problème sexiste (par Victorhugoguernesey)

    Pourquoi laisser aux femmes volontaires ou contraintes le monopole de la burqa ? Contrairement à ce que l’on écrit, il s’agit d’un vêtement seyant, toutes tailles, dont on n’a pas encore épuisé les potentialités. J’ai la corpulence voulue pour m’ensevelir dans un hectare de tissu sombre. Et je pense que la burqa rendrait mille services à d’autres hommes un peu enveloppés dont elle pourrait dissimuler les chemises pas nettes, les costumes élimés, la mine patibulaire, le rictus présidentiel. J’y pense un peu pour le creux de l’hiver où la maladie sème la mort sur les places venteuses. Quel bel outil anti-microbes au moment où le H1N1 décimera les forces vives ! et pourquoi ne pas la proposer aux imams orientaux et occidentaux ? Elle éviterait la dispersion à tous les vents des poils de longues barbes désordonnées, contiendrait les tresses grasses des popes. Il faut en prévoir de pourpres, rouges ou ivoires afin de rendre un peu de tenue aux cardinaux et pape que leurs dentelles blanches, robes moirées et grosses bagues éfféminent plus qu’il n’ait raisonnable pour une religion de la dominance masculine. J’imagine aussi des burqas de demi saison, burqa-sauna, conçue avec le concours de Damart et des tissus intelligents pour lâcher de kilos superflus avant l’été. Avez vous pensé à la burqa estivale avec panneaux solaires et air conditionné rendant les villes fréquentables même durant les canicules ? La burqa sponsorisée, comme les abribus(r) de M Decaux. Plus l’imam serait imposant, plus sa burqa pourrait porter d’espaces publicitaires. Et pas besoin de la changer au changement de campagne de pub, juste, à l’ère du papier électronique, de la recharger à la webstation si elle ne comporte pas la wifi incorporée. Non, je pense que la burqa n’a pas encore été épuisée. Comment ne pas songer à un concours de couturiers en livrant le concept aux hardiesses de leur imagination ébourrifée ? Je les imagine présentant leurs créations aux premières Fééries érotiques qui auront lieu du 10 au 12 décembre à Rennes. Ca fera un bel événement. Surtout s’il se trouve quelques intégristes avec eux pour en découdre...


  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Décembre 2009 à 21:56
    Pas d'illustration, hélas
    Je sollicite donc le volontariat d'un barbu. Se faire connaître. Droits de l'image à négocier.
    2
    Mardi 1er Décembre 2009 à 22:48
    bonne idée
    Bonne idée déjà évoquée par une écrivaine : http://polluxe.wordpress.com/2009/07/10/verbatim-burqa-homophobie/
    3
    Mercredi 2 Décembre 2009 à 23:42
    Passing by
    Brillante idée, qui renflouerait quelque peu notre industrie textile chancelante. Par contre, écrire « plus qu’il n’ait raisonnable » en confondant être et avoir, ça pose un problème syntaxico-grammatical, plutôt que philosophique. Typhon
    4
    victorhugoguernesey
    Jeudi 3 Décembre 2009 à 12:36
    problème syntaxico grammatical
    une coquille dans le feu de l'action, rien de moins, rien de plus...
    5
    Admirateur
    Samedi 12 Décembre 2009 à 14:44
    CONTINUEZ LE COMBAT
    Chère Cosmic Dancer. Avez-vous lu cela : Wassyla Tamzali : "Désormais, l'islamisation des moeurs triomphe" - LeMonde.fr? Continuez votre juste combat.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :