• Au nom de l'impair - La propagande antisioniste

    Sans doute les trois - quatre ? qui est ce rabbin sur leur affiche, le seul à ne pas être nommé, et toujours absent aux conférences de presse ? - compères du PAS auraient-ils préféré que Youssouf Fofana soutienne directement leur cause.
    Sortir de leur chapeau l'assassin présumé d'Ilan Halimi, après avoir été salués par le Hezbollah, Carlos puis Raël, leur aurait permis de s'auto-décerner le "prix de l'infréquentabilité et de l'insolence" cher à Dieudonné et Faurisson. Même si, après lecture d'une lettre de Yahvé adressée à Claude Vorilhon dans laquelle le Créateur "les vomit [les sionistes] par la bouche" et promet de les condamner à l'éternelle diaspora si Israël ne disparaît pas dans une grande Palestine, la tension dramatique ayant alors connu son acmé, ça aurait fait assez petit joueur.

    Ils devront donc se contenter des manœuvres subtiles d'Isabelle Coutant-Peyre, épouse du terroriste condamné à la réclusion à perpétuité, et avocat récemment congédiée par son client Fofana au motif que "Coutant-Peyre… Peyre, c'est juif, non ?".

    Dans un entretien vidéo publié sur Dailymotion et Agoravox par un anonyme "globereporter", la juriste habituée des cas sulfureux à l'instar de son maître Jacques Vergès - elle a représenté Roger Garaudy et Kemi Seba -, et qui se targue d'être une ennemie de l'Etat français, reprend point par point les élucubrations obsessionnelles paranoïaques des fers de lance de la liste "antisioniste". Les techniques discursives employées ne doivent cependant rien au hasard, et ce serait faire erreur que de les sous-estimer.

    La ligne de force des "résistants" auto-proclamés au complot international, c'est le mode victimaire à répétition. Victimes des "médias dominants", ils le sont des "pouvoirs occultes", du "lobby", et de tous ces "sionistes" qui provoqueraient attentats, maladies, guerres et catastrophes naturelles dans le but de dominer le monde.

    Ainsi, tandis que, lors de sa dernière conférence de presse avant le vote, Dieudonné, sans doute peu optimiste sur les résultats de sa liste - saluons cet éclair de lucidité -, n'avait strictement rien à dire et se contentait d'ânoner une litanie des embûches par ses ennemis dressées sur son chemin de croix, tandis que Yahia Gouasmi sermonnait les vilains journalistes - lesquels, il est vrai, ne citent pas toujours les propos tenus avec exactitude -, Alain Soral égrenait les noms de deux rédacteurs du Monde, et promettait en riant - vive l'humour - que "si un jour la France se lève, certains seront tondus". Des bourreaux aux victimes, la réalité n'encombre pas non plus Isabelle Coutant-Peyre : voici que la pasionaria des causes sordides et perdues encense Youssouf Fofana, victime, lui aussi, d'une terrible cabale doublée d'une insupportable pression médiatique.

    Pour elle, son ex-client, "quelqu'un d'extraordinaire, extrêmement courageux mais surtout très intelligent", est purement et simplement "sacrifié" pour "faire croire qu'il y a un antisémitisme en France, ce qui est radicalement faux", et sa condamnation "servira de trophée". Ne perdant pas de vue ses intérêts passionnels, elle précise que l'affaire de la rue Toullier - pour laquelle son mari aurait été condamné à perpétuité, exactement comme si ses actions terroristes précédentes n'avaient été pour rien dans le verdict  - "était une opération organisée par le Mossad". Forcément. Un supposé ex-agent des services d'espionnage israéliens en aurait même témoigné dans un livre, c'est dire.

    La rhétorique du "deux poids-deux mesures" n'est jamais très loin, opposant systématiquement les Juifs - ou les sionistes, selon - aux musulmans, Arabes ou Noirs.
    Dieudonné ne s'en prive pas non plus, qui a consacré la majeure partie de son dernier discours de campagne à la dernière "affaire" en date le concernant. Sur le plateau d'une chaîne de télévision suisse, un animateur du nom de Pascal Bernheim a en effet lancé une remarque désobligeante ("c'est un Nègre"), dont il s'est rapidement et publiquement excusé. Dieudonné a porté plainte, mais la Justice helvète, plus souple que la nôtre en matière de liberté d'expression, l'a classée sans suite. L'occasion était trop belle pour le sinistre comique, qui a cru bon d'y répondre en enregistrant une vidéo diffusée sur Youtube où il éructe : "le puissant lobby de youpins sionistes qu'il [Pascal Bernheim] représente est voleur, raciste et menteur" tout en précisant que c'est de l'humour. Argument que Pascal Bernheim avait d'ailleurs fait prévaloir relativement à son trait d'esprit lamentable. Le procureur de la République de Paris, qui ne semble pas goûter ce fin esprit à sa juste valeur, a ordonné une enquête dont l'issue pourrait bien être une condamnation de plus pour propos antisémites.

    De quoi nourrir en boucle le victimisme de l'histrion, et échauffer les langues de ses quelques soutiens. Mais l'essentiel, pour une fois, est ailleurs. Car en terme de propagande, la vérité est tapie dans le détail. Que l'on en juge. En quoi Pascal Bernheim est-il supposé avoir le moindre rapport avec le "sionisme" si ce n'est le soupçon de judéité que laisse planer son patronyme ? Une inspiration à la Fofana, qui doit tenir de sacré listes pour en déceler dans celui de Coutant-Peyre ?
    Un autre fait troublant met au jour le marasme idéologique et intellectuel de ces douteux "antisionistes". Dieudonné se garde bien, le plus souvent, de préciser le prénom de l'animateur suisse. Or Bernheim, c'est aussi le nom du Grand Rabbin de France. Prénom : Gilles.

    En associant "Monsieur Bernheim" aux "forces sionistes" au motif que son nom sonne juif, et en évitant soigneusement de le distinguer de son homonyme français, Dieudonné injecte une information subliminale avec laquelle on est bien en peine de distinguer l'antisionisme de l'antisémitisme.

    Qui, pour l'une comme pour les autres, n'existe pas.

    Nota : la lecture de la lettre de Yahvé à Claude Vorilhon, alias Raël, n'existe pas non plus, apparemment, car elle ne figure bizarrement pas sur le site du PAS, où la conférence de presse du jeudi 4 juin est présentée en deux parties et non en un long plan-séquence qui, en principe, en aurait garanti l'exacte présentation aux internautes. Etrange, pour qui se targue de transparence et de vérité. Un peu comme Isabelle Coutant-Peyre, lorsqu'elle affirme sans rire : "Je suis pour la légalité, ceux qui sont dans l'illégalité permanente ce n'est pas ma tasse de thé."

    Que ceux qui doutent de l'existence de ce divin courrier courroucé adressé à Raël le lisent à la source.


  • Commentaires

    1
    Thémis
    Dimanche 14 Juin 2009 à 01:04
    Quenelle microscopique
    Encore un article de très bonne facture Cosmic. Et gratuit en plus ;-) Je ne connaissais pas l'homonymie française de Bernheim et je comprends mieux le deuxième effet quenelle-kool du clown triste. Le dernier lien vers la secte Raelienne n'est pas fonctionnel, mais je viens de vérifier et leur site entier est inacessible. Encore un coup des extraterrestres :-)) Amicalement, Thémis.
    2
    Dimanche 14 Juin 2009 à 01:24
    Effectivement
    Ce lien qui fonctionnait à merveille a dû être scratché par l'atterrissage non contrôlé d'un vaisseau supra-spatial. Heureusement, il suffit de taper "Rael receives an ultimate message for the Jewish people" dans Google pour accéder au cache. Je copie d'ailleurs de ce pas cette lettre d'exception. Ce n'est pas tous les jours que Yahvé soutient le PAS.
    3
    Maquettes
    Dimanche 14 Juin 2009 à 10:13
    bon,ben maintenant que ça à l'air de marcher,
    je mets ce lien bien intéressant: http://pointdebasculecanada.ca/spip.php?article752 Sinon,pour sourire,l'inventeur du terme psychothérapie serait un Mr Bernheim.:) Et puis dans un site Raélien en langue française,on peut trouver les liens suivants: http://france.rael.org/page.php?6 Dans Médiashit,des articles sur Bigard,le 11 septembre,Chomsky...et des articles d'Agoravox. Etonnant,non?
    4
    Dimanche 14 Juin 2009 à 16:53
    Mediashit
    Charmante appellation et on ne change pas de registre. Pas étonnant, en effet, d'y retrouver des articles repris de Reopen et d'AV, sur Chomsky, Bigard... Les Raéliens sont eux aussi victimes du Système, et ils se battent courageusement pour exprimer librement sur Internet, et en bravant toutes les menaces de l'Oppression, leur liberté de penser. C'est beau comme du Florent Pagny. Tellement héroïque. Sinon, j'aime beaucoup ton petit clin d'œil :o) Et vais lire cet article que tu as mis en lien.
    5
    Dimanche 14 Juin 2009 à 17:40
    Admirable P.-A. Taguieff
    Merci, Maq, pour cette excellente critique. Marrant, en outre : un extrait d'un discours du terroriste Carlos m'a beaucoup intéressée, relativement à ce post. " « J’utilise souvent le terme convergence, au sujet de militants d’idéologies différentes avec qui nous nous retrouvons d’accord sur l’essentiel. (…) Tous ceux qui combattent les ennemis de l’humanité, à savoir l’impérialisme états-unien, les sionistes, leurs alliés et leurs agents, sont mes camarades. (…) Je me suis converti à l’Islam en octobre 1975, et je continue à être communiste. Il n’y a pas de contradiction entre la soumission à Dieu et l’idéal de la société communiste. (…) Je suis un fédayi. La situation en Palestine est le reflet de celle du monde arabo-musulman : désastreuse ! Mais je vois l’avenir radieux ! Mes vœux les plus chers sont pour la libération de la Palestine et de tous les pays occupés par des forces étrangères. (…) L’islamisme radical est bigarré, hétéroclite et protéiforme. On y trouve le meilleur et le pire : des mouvements jihadistes jusqu’à des réactionnaires liberticides et misogynes. (…) Après la désagrégation du camp socialiste athée, les vrais jihadistes s’attaquent au monstre yankee et réclament la libération des trois lieux saints de La Mecque, de Médine et de Jérusalem. (…) J’ai eu un profond soulagement en voyant les héroïques opérations de sacrifice du 11 septembre 2001. J’ai compris que mon sacrifice à Khartoum n’avait pas été vain. Cheikh Oussama Ben Laden est le modèle du moudjahid. C’est un martyr vivant, un pur. »
    6
    mcm
    Dimanche 14 Juin 2009 à 19:49
    Extraits choisis de la prophétie de Rael
    "Cet état [Israel] monstrueux et criminel que vous [les juifs sionistes] avez créé est condamné à disparaitre rapidement et les juifs qui tenteront de le préserver de l'intérieur comme de l'extérieur seront maudits pour l'éternité" "L'état de Israel doit disparaitre et être remplacé par un état Palestinien" 'Ils [les juifs sionistes] ne sont pas même égaux aux gens non choisis. Ils sont inférieurs à toutes être vivant de la création. Ils ne sont pas même du niveau des animaux. En tant que tels ils ne sont pas dignes de vivre dans la terre de Israel et eux et leurs enfants sur 7 générations sont condamnés à un exil éternel, une diaspora permanente." "Vous, Juifs de la diaspora, qui êtes suffisamment spirituels et religieux pour avoir eu la conscience de ne pas vous associer avec les crimes sionistes, Je vous préviens qu'il sera temps de vous préparer à retourner en terre d'Israel une fois que cette terre paisible deviendra un état Palestinien multiculturel."
    7
    Lundi 15 Juin 2009 à 19:11
    Merci, Mcm
    Ca donne envie de traduire l'intégrale, non ? Pensez-vous que la "méditation sensuelle" raélienne ait un quelconque rapport avec la compulsion qu'ont les trois pitres à évoquer leurs parties génitales ? ;o)
    8
    Lundi 15 Juin 2009 à 21:26
    Fofana et les brigades rouges
    plus une touche de Raël… merde, le grand complot mondial est donc lançé. Je creuse un abri, j'y planque les gosses et je file voir Bigard à Bercy.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Lundi 15 Juin 2009 à 21:47
    Moui
    Et n'oublie pas le jambon et le saucisson, parce qu'à priori nous sommes trois à y tenir, dans l'abri :o)
    10
    Samedi 21 Novembre 2009 à 17:18
    En même temps...
    ...aujourd'hui, les gens ont tellement peur d'être bernés par des longs discours qu'ils n'écoutent que les petites phrases lapidaires. Si on explique un peu, on a l'air suspect^^ Et puis, on parle sans savoir : nombre de mes proches, de 20 ou 30 ans, m'ont demandé ces dernières années : 'c'est quoi un juif, au fait, réellement ?' Alors si demain je leur dis 'c'est des gens riches, des amis du président' ou ce genre de bêtises, j'aurai des antisémites autour de moi. c'est con...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :